Sorry, your browser does not support JavaScript!

La conduite en scooter lors de votre séjour à Bali

Publié le 09/06/2015
Visionné 2665 fois
La conduite en scooter lors de votre séjour à Bali
Vous le savez peut-être déjà et si ce n’est pas le cas, vous vous en rendrez vite compte lors de votre arrivée à Bali, le moyen de transport privilégié sur l’île est le scooter.

Le scooter à de nombreux avantages à Bali, outre votre indépendance. Il permet de gagner du temps sur vos trajets, en vous déplaçant beaucoup plus rapidement qu’en voiture, qui restent, elles, coincées dans les bouchons (notamment lors des très régulières fêtes et cérémonies religieuses.)
C’est aussi un moyen économique, de vous déplacer lors de votre voyage à Bali, et parcourir l’île de long en large, à l’aventure, à condition que vous n’ayez pas d’enfants avec vous.

Vous pourrez louer un scooter , lors de vos vacances à Bali et à bas coût (entre 50 000 et 70 000 roupies par jour, soit 4 à 10 euros, selon le modèle). Les prix sont bien sûr dégressifs, si vous louer à la semaine ou au mois.
Vous trouverez à tous les coins de rues des petites bouteilles de vodka remplies d’essence pendant votre séjour à Bali (seulement pour les scooters.) 1l d’essence vous coutera environ 60 centimes d’euros et vous trouverez également des pompes à essence assez facilement dans les grandes villes.


Les risques, à ne pas prendre à la légère ….
Attention, circuler à scooter lors de vos vacances à Bali comporte un certain nombre de risques dont il faut avoir confiance, pour votre sécurité…. Et aussi celle des autres ! Surtout dans le Sud de l’Ile de Bali, où le trafic est le plus important.
Voici Donc quelques petits conseils pratiques sur la conduite en 2 roues, qui vous seront utiles lors de votre séjour à Bali.
Il n’y a pas réellement de règles strictes à Bali, il faut donc rester concentré et très vigilant, à chaque instant. Il n’est pas rare de rencontrer des chiens, des camions ou des piétons sur votre passage.
N’ oubliez pas de porter un casque.
Ce serait dommage de terminer vos vacances en Indonésie plus tôt que prévu, en passant par la case hôpital, ou y envoyer quelqu’un. Cela augmenterait de manière conséquente le budget de votre voyage ! Il y a fréquemment des accidents à Bali et il faut savoir que les hôpitaux de Bali ne sont pas tous de même standard qu’en France (excepté dans le Sud de l’île) et en cas de problème grave il vous faudra quitter l’île. Il est donc plus que nécessaire de souscrire une assurance, en cas de pépin.

Si vous habitez en France et que vous avez l’habitude de rouler à droite, be prudent, à Bali les véhicules roulent à gauche, c’est une habitude à prendre, mais vous verrez, vous vous y ferez vite.

Les balinais et les touristes en séjour à Bali ne sont pas toujours prudents, et n’hésitent parfois pas à rouler sur les trottoirs, à doubler par la droite ou encore à klaxonner de façon intempestive. Cela peut être une manière de vous demander si vous voulez qu’on vous conduise quelque part, si vous marchez dans la rue.

Pour être en règle, lors de votre séjour à Bali, il vous faudra faire la demande du permis international (souvent gratuit) auprès de votre Préfecture ou Sous-Préfecture. Comme en France, vous devrez l’avoir toujours sur vous quand vous conduisez.

Vous verrez, les contrôles de police sont assez fréquents à Bali et vous serez parfois verbalisé pour des infractions… que vous n’avez pas commises ! Si vous le pouvez, ignorez les policiers et évitez de rester en première ligne aux feu rouge, pour ne pas être contrôlé. Gardez sur vous un billet de 50 000 ou 100 000 roupies et dites-leur que vous n’avez que ça sur vous, cela vous évitera des négociations interminables ou bien de payer une amende exorbitante.

Lors de votre voyage à Bali avec Balipassion, si vous le désirez, votre guide balinais francophone se fera un plaisir de vous initier à la conduite et vous aidera lors de vos journées libres à louer un scooter à Bali.