Sorry, your browser does not support JavaScript!

Le Temple de Borobudur: une des 7 Merveilles du monde !

Publié le 06/01/2016
Visionné 1034 fois
Le Temple de Borobudur: une des 7 Merveilles du monde !
Durant votre séjour en Indonésie et notamment lors de votre circuit sur l’île de Java, vous ne pourrez pas manquer l’un des plus célèbres temples bouddhiques indonésiens : Borobudur. Cet impressionnant lieu datant des VIIème et IXème siècles, fait partie des Sept Merveilles du monde, et a été construit sous le règne de la dynastie Syailendra et est situé dans la partie sud du centre de Java, dans la vallée de Kedu à environ 1h de Yogyakarta.

Borobudur est un temple construit en trois niveaux autour d’une colline : il s’agit d’une base pyramidale, comportant cinq terrasses carrées concentriques, la base d’un cône comptant trois plates-formes circulaires et au sommet, un stupa impressionnant ! (Un stupa est une structure architecturale bouddhiste que vous rencontrerez fréquemment lors de vos vacances en Indonésie). Les murs et les balustrades sont ornés de reliefs délicatement sculptés, sur une surface de 2520 m2.

Une telle division verticale du temple de Borobudur en base, corps et superstructure s’accorde parfaitement avec la conception de l’univers dans la cosmologie bouddhiste selon laquelle l’univers est divisé en trois sphères superposées : kamadhatu, rupadhatu et arupadhtu. Ces trois sphères représentent respectivement la sphère des désirs, la sphère des formes dans laquelle nous abandonnons nos désirs et la sphère du détachement des formes. L’idée de cette « montagne de terrasses » est reliée au concept de l’atteinte du Nirvana.

L’ensemble de Borobudur est donc un exemple remarquable de l’art et de l’architecture indonésiens entre le début du VIIIème siècle et la fin du IXème siècle qui ont exercé une forte influence sur la renaissance architecturale du pays.

Borobudur a été restauré avec le concours de l’UNESCO dans les années 1970, mais est cependant toujours sujet à des détériorations naturelles ; l’éruption du Mont Merapi en 2010 a laissé des dépôts de cendres acides sur ses pierres notamment.

Votre
guide balinais francophone ou anglophone Bali Passion vous en détaillera l’histoire et nous vous conseillons de visiter le temple soit au lever du soleil ou au crépuscule, les lumières changeantes se reflèteront à merveille sur les pierres.