Sorry, your browser does not support JavaScript!

Les fruits à Bali

Publié le 30/03/2015
Visionné 4260 fois
Les fruits à Bali
Pendant vos vacances à Bali, vous serez amené à découvrir une nouvelle culture totalement différente de la vôtre dans de nombreux domaines, et notamment au niveau culinaire. Inévitablement, vous gouterez des célèbres plats tels que le nasi goreng ou mie goreng et bien d’autres spécialités indonésiennes. Mais que savez-vous des fruits exotiques que vous pouvez trouver durant votre voyage à Bali ? Certains de ces fruits sont uniques et ne se trouvent que sur l’île de Bali en raison de son climat, de sa saison des pluies et de la fertilité de son sol, tandis que d’autres fruits sont largement répandus dans toute l’Asie du Sud-Est. Vous pouvez les trouver partout, sur les marchés locaux, dans un jus de fruits frais siroté au bord de la plage ou bien au buffet de votre hôtel.
Voici une petite liste des fruits les plus exotiques que vous pourrez déguster lors de votre séjour à Bali :


  • Le Durian : appelé « le roi des fruits », il dégage une odeur que la plupart d’entre nous trouverons désagréable a tel point qu’il a été interdit dans les bus, les hôtels, et les avions ! C’est un très gros fruit avec des épines (pouvant peser jusqu’à 10 kg), la chair est jaune pâle et très moelleuse. Le fruit préféré des locaux. A gouter absolument !!


  • Le Mangoustan (Manggis) : fruit du mangoustanier, un arbre qui pousse en Asie du Sud-est, seulement dans les zones tropicales aux pluies abondantes, connu également sous le nom de « fruit des dieux ». Il à la taille d’une prune, son écorce violette et dure n’est pas comestible A l’intérieur, la pulpe, en quartier et blanche comme de la neige, est délicieusement sucrée. Si vous voulez savoir le nombre de quartiers que contient le fruit, regardez son dos et comptez le nombre de « pétales », ce sera le même nombre de quartiers !


  • Le Rambutan (Rambut veut dire cheveux ou poilu) : c’est un petit fruit qui ressemble au Litchi, à l’écorce épineuse de couleur rougeâtre et à la chair blanche, tendre, sucrée et légèrement acidulée, à déguster frais. Les rambutans poussent en grappe dans les pays tropicaux. Attention au noyau.


  • Le fruit du serpent (Salak) : fruit originaire d’Indonésie, très populaire, qui pousse en grappes, on en trouve aussi dans toute l’Asie du Sud Est. Sa peau est recouverte d’écailles comme des écailles de serpent. Lorsqu’il est bien mûr, l’écorce s’enlève assez facilement (les épines s’en sont détachées). Evitez de le toucher lorsqu’il est encore jeune, au risque de vous blesser avec les épines. La chair est blanche, assez dure et vous rappellera des gousses d’ail ! Attention au noyau.


  • Le fruit du dragon (Buah Naga) : il pèse environ 300 grammes et sa chair est comestible. Sa texture se rapproche beaucoup de celle du kiwi, mais sa finesse vous fera penser au melon. Choisissez le bien lourd et surtout pas vert. Il n’est bien mur que lorsque sa peau est rouge, jaune, ou rose selon les espèces. Excellent pour faire des smoothies l’été !


  • Le corossol (Sirsak) : fruit du corossolier, originaire d’Amérique, en forme de cœur, un peu plus gros qu’une pomme. Sa peau fine et de couleur verte se retire facilement. Sa chair blanche et sucrée, très parfumée, se consomme fraîche, en jus, ou en glace. Eviter les graines noires.



Sans oublier les mangues, la papaye, les bananes, les noix de coco, les ananas, la goyave etc… Fruits que vous avez sans doute déjà gouté, et bien moins originaux que ceux cités précédemment !!
Lors de votre voyage à Bali, nos guides francophones Balinais se feront un plaisir de vous accompagner dans les petits marchés locaux afin de les découvrir !!