Sorry, your browser does not support JavaScript!

Metatah ou le limage des dents balinais

Publié le 21/09/2014
Visionné 1804 fois
Metatah ou  le limage des dents balinais
Ce rituel du limage de dents ou « metatah » (sculpter, limer en balinais) est un passage obligé dans la vie de tout balinais hindou. Il fait partie des 5 rites de transitions appelés «Manusa Yadnya » qui marquent les étapes de l’existence. Aussi importante que la naissance ou le mariage cette étape permet le passage de la vie d’enfant à la vie d’adulte. Mais il a une explication bien plus profonde. A Bali, les dents trop pointues sont synonymes de mauvais caractère. Le limage de dents aurait donc pour but de chasser la bestialité de l’homme. Les hindouistes redoutant de se réincarner en animal, limer les « dents de chien » est donc pour les balinais un bon moyen d’y parer. On lime 6 dents de la mâchoire supérieure, les 2 canines et les 4 incisives, représentant les 6 « péchés capitaux » balinais : la paresse, la jalousie, la cupidité, la colère, la luxure et la folie. Ce rituel permet donc aux jeunes d’apprendre à maîtriser leurs actes et leurs émotions et ainsi devenir des adultes.
Tous les adolescents de Bali, peu importe leur caste ou leur sexe, doivent s’y soumettre si ils comptent un jour se marier. Le rituel se déroule habituellement en juillet et aout mais il est rare pour un étranger de pouvoir assister à cette cérémonie, c’est un moment familial et sacré. Les balinais y tiennent énormément et dépensent beaucoup d’argent pour célébrer cette étape importante de la vie; on doit y faire des offrandes, nourrir les nombreux invités et être paré de sa plus belle tenue.
Le déroulement d’une cérémonie :
La personne qui lime les dents et qui préside la cérémonie est appelé le « sangging », il doit appartenir à la caste la plus haute de Bali : les Brashmanes. Il va tout d’abord appeler chaque jeune et les bénir. Une fois le jeune balinais allongé sur le lit, le sangging peut procéder au limage. Il place un morceau de canne à sucre dans la bouche du jeune pour maintenir sa mâchoire ouverte et lui lime les dents. Le rituel dure une quinzaine de minutes et est totalement indolore. Le jeune peut ensuite cracher sa salive dans une noix de coco, la poudre des dents limées sera ensuite enterrée dans le temple familial pour veiller sur le jeune devenu adulte. S’en suit un grand repas et une grande fête. Maintenant vous saurez pourquoi que les Balinais sont si souriants…