Sorry, your browser does not support JavaScript!

Musique balinaise : le Gamelan

Publié le 08/03/2017
Visionné 844 fois
Musique balinaise : le Gamelan
A Bali comme partout, on connait une grande influence venue des Etats-Unis pour la musique. En effet, durant vos vacances à Bali, à la radio comme lors des concerts sur la plage au bord des restaurants et bars touristiques, vous entendrez les mêmes titres que ceux qui sont en vogue en France.

Mais en dehors de ça, Bali et l’Indonésie ont leur musique plus traditionnelle. Je vous parle aujourd’hui du Gamelan, le style de musique le plus connu et typique ici, nous parlerons certainement prochainement d’autres styles parce que le sujet de la musique balinaise est plutôt vaste.

Gamel, c’était le marteau, ou plutôt le fait de frapper, et an, le collectif. Vous l’aurez compris, le Gamelan, c’est le principe de jouer à plusieurs, en groupe, principalement des percussions. Ils sont composés de dizaines d’instruments de musiques différents, qui peuvent changer selon le lieu (Bali, Java, Lombok…). Vous trouverez plusieurs formes de Gamelan, selon les villages.

Le mot Gamel n’est plus réellement utilisé en indonésien, dorénavant, les Gamelan sont directement compris comme étant des orchestres. Le mot de base a perdu sa définition avec les années.

Les tambours sont en peau de buffle et c’est eux qui donnent le tempo de la musique. Si le Gamelan accompagne une danseuse, c’est elle qui devient chef d’orchestre et impose le rythme avec sa danse, il en est de même pour les théâtres qu’accompagnent souvent les Gamelan.

La musique s’apprend en groupe dès le plus jeune âge. C’est une musique cyclique dont un cycle se commence et se termine par le gong ateng, l’instrument fondamental de cette musique. Vous croiserez certainement des groupes lors de votre voyage à Bali.

Le Gamelan n’est pas le même à Java et à Bali, même si on y trouve des similitudes. On peut également diviser Java en deux parties sur ce point, la partie centrale et est, et le pays Sunda (la partie ouest de Java). À Bali, la mélodie de base est jouée par les gangsa. La phrase musicale est ponctuée par les jegogan et les gongs.

Les Gamelan accompagnent souvent des cérémonies religieuses, des mariages, des pièces de théatre… On en trouve dans tous les palais et lieux culturels du pays. Il est important de savoir que si vous voyez certains de ces instruments, il est interdit de les enjamber, les pieds étant considérés comme impurs par les balinais.

Si vous souhaitez écouter un peu de musique balinaise avant de partir, voici le lien d’une playlist de Gamelan de Bali et Java.